mardi 27 novembre 2007

Je me souviens 6

Pour ma dernière matinée je dédicace sur le beau stand des éditions Leméac en partie décoré au couleurs de M.Hulot par Gérald et Andrée.


Je papote avec Patrick, rigole avec Pierre. Je rencontre quelqu'un qui a bien connu Tati et sa fille Sophie, je trouve ça incroyable d'avoir eu la chance d'approcher Tati, pour moi c'est un mythe pas une personne.


Je fais des dédicaces de 10h à 12h 20 puis remercie et salue tout le monde sur les stands Leméac et Wallonie-Bruxelles. Après je cours, car j'ai un peu de retard, pour rejoindre Flo, Cécile et Caro dans le hall de l'hôtel.
Cécile très enthousiaste me dit d'aller vite voir à la fenêtre, il y a... oui, toujours lui... Bernard Werber qui fais du taï-chi sur le bord de la piscine. Zen!

Voici le lien vers son blog avec une note sur Le Salon du Livre de Montréal, mais pas un mot sur nous! Etonnant, il s'est pourtant passé quelque chose de fort entre nous!
Le blog de Bernard Werber: www.bernardwerber.com/blog/

Il est temps de prendre le chemin du retour.
Dans l'aéroport on peut suivre Cécile les yeux fermés, elle ramène des grelots de Noël qui font gling gling à chacun de ses pas. Quel courage, dans l'avion elle travaille encore et corrige des manuscrits. Je place ici une photo pour montrer la preuve de son acharnement au travail à Daniel Dastugue (Directrice des éd. du Rouergue).


Arrivés à Paris c'est toujours la grève, donc le bordel. Autocar jusqu'à Bruxelles pour Flo et moi et 3h de taxi pour Caro et Cécile pour traverser Paris. Pauvre Cécile qui n'est pas encore au bout de son voyage, fin de journée elle reprend l'avion vers Rodez.

L'aventure au Salon du Livre de Montréal est terminée. J'attends avec impatience le mois d'avril, moment de mon prochain voyage lors du salon de Québec.
Même si cela peut paraître flagorneur, je souhaite remercier sincèrement le gouvernement du Québec pour son invitation, la communauté Française de Belgique pour son dynamisme, les éditions du Rouergue pour leur soutien infaillible, les éditions Leméac pour leur accueil chaleureux et très prévenant, la libraire Monet, le Salon du Livre et la Bibliothèque Centrale.
Merci du fond du coeur à vous à toi.

Monsieur Hulot, comme à son habitude, doit être bien surpris d'avoir provoqué tant de remue-ménage!

2 commentaires:

vincentrif a dit…

Aaaaaaaargh ! Impossible de mettre un commentaire sur le blog de Bernard Weber. Frustration.

Merci pour ce magnifique récit de voyage, très, très drôle.

David a dit…

Heureusement tu m'aurais dénoncé.