lundi 26 novembre 2007

Je me souviens 5

Samedi 17 novembre
Pendant que Cécile et Isabelle rencontrent quelques libraires (L'écume des jours, Olivieri et Gallimard) je vais avec Florence et Caroline au musée d'Art contemporain. Il est 10h et la rue Sainte-Catherine est coupée au trafic, sur les trottoirs les gens commencent à s'amasser, le défilé du père Noël va bientôt commencer.

Nous découvrons les œuvres de Vik Muniz réalisées en confiture, chocolat ou poussière... Karel Funk et ses portraits hyperéalistes sur le thème "fous ta cagoule" et Thomas Hirschhorn collectionneur de cuillères géantes. Dans un hall, Florence et moi téléphonons à nos enfants... ils nous manquent beaucoup.
Dehors il y a un monde fou qui assiste au défilé, je me fraie un chemin dans la foule pour rejoindre le Salon du Livre.


Je commence mes dédicaces vers 13h 30 et rencontre des petits, des grands, des vieux... le moins que l'on puisse dire c'est que mon livre avec M. Hulot est intergénérationel.

Je suis présenté à Eric Gougeon, Libraire et poète... J'adore sa coiffure!
Il m'offre son livre de poésie, je vous livre sa première page.

Le jour se lève à plusieurs endroits.

J'ouvre l'oeil,
rien n'est trop lent,
ni trop bref.

Mon coeur bat le centre de ma chair.

A vous de découvrir la suite.
"Une épine sous la paupière" éd. Écrits des forges


Fin des dédicaces 17h.

19h Flo, Caro et moi prenons un apéro au bar de l'hôtel, nous attendons Cécile et nous voyons arriver... Bernard Werber, encore lui, il va nous lâcher maintenant!

Le soir nous allons manger dans le quartier portugais.

Demain nous rentrons.

À suivre.

Aucun commentaire: