dimanche 14 octobre 2007

Sur les quais de Paris

Je suis toujours extrêmement angoissé avant un départ. Je dois me faire faire violence pour partir, mais en définitive je ne le regrette jamais.



Deux fenêtres qui ne sont pas sans rappeler les hublots de la villa Arpel dans "Mon Oncle".


Avant la projection de "Mon Oncle, présention avec Macha Makeïeff et Sophie Quetteville.


Sans oublier Philippe Gigot (Les films de Mon Oncle)

Lien: Domeau & Pérès
re-fabrication de meubles de Tati

Aucun commentaire: